yoga nidra

Le Yoga nidra conduit à découvrir un état dans lequel nous ne sommes plus conscients des indriyas  pour être connecté à la Pure conscience.

sophro

L’origine du Yoga nidra remonte à 3 milliers d’années, d’après les bas-reliefs découverts sur des ruines de temples en Inde. Cette technique de yoga s’inspire des traditions du Shivaisme du Cachemire et du Vishishadvaita. Le Yoga nidra est une pratique de concentration/méditation/contemplation  qui ouvre la porte à l’expérimentation consciente de l’état de silence du sommeil profond.

Ce yoga est la prise de conscience, l’observation d’un état de conscience qui échappe à l’attention ordinaire. Le yoga-nidra c’est donc l’infiltration , la pénétration de la conscience dans cette zone obscure, opaque, inerte qu’est le sommeil, qui est proche de l’état de Turiya, la Vacuité.

Ce yoga me fut transmis par un disciple de Swami Nigamananda Paramahansa (1880 – 1935), originaire du Bengale oriental et qui s’installa à la fin de sa vie, à Puri où j’ai vécu plusieurs années. Il fut un maître en Atma yoga, ayant la maîtrise en plusieurs yogas, et fit reconnaître le yoga-nidra comme une pratique spirituelle plus profonde qu’on ne l’imagine.

Dans le yoga classique le yoga-nidrâ n’est pas mentionné, c’est une « technique » très spécifique, une technique à part, en marge, connue seulement de quelques maitres. Elle demande une grande habitude du prânâyâma,  et surtout de la méditation. D’une certaine façon, le yoga-nidra se situe à un niveau élevé dans la « hiérarchie » du yoga. Autrement dit on ne peut réellement en faire avec bénéfice qu’au bout de plusieurs années de yoga.

Le Yoga Nidra  est l’ancêtre de toutes les techniques de relaxation et de la sophrologie moderne.